La Recherche

Les deux thèmes structurants de l’équipe ENiM : 1) Textes de l'Égypte ancienne et 2) Métropoles d'Égypte. Histoire, religion et archéologie se déclinent en plusieurs volets :

1) Textes de l’Égypte ancienne

Textes littéraires, (édition, traduction, commentaire et réflexion sur le « genre littéraire »), projets « Littérature de l’Égypte ancienne » et « textes de la pyramide d’Ânkhenespépy II » (B. Mathieu).

Textes funéraires : édition, traduction et commentaire des Textes des Pyramides, du Livre des Morts, des textes de la Tombe thébaine de Padiaménopé – TT33 (I. Régen) ; étude des concepts et des idées religieuses contenus dans ces corpus.

Textes documentaires et légaux : publication, traduction et commentaire de documents hiératiques inédits. Collaboration avec l’Amarna Trust pour l’édition de textes hiératiques d’Amarna (M. Gabolde).

Textes religieux et magiques : édition / traduction de textes des temples de Haute-Égypte à caractère mythologique ou rituel (du Moyen-Empire à l’époque gréco-romaine), édition de textes rituels, hymniques et magiques inédits conservés dans diverses collections publiques.

Textes historiques : édition de textes hiéroglyphiques et hiératiques à caractère annalistique, historique ou biographique.  

En parallèle, ces études de textes peuvent alimenter en partie deux bases de données :

– la base de données lexicographique du programme VÉgA

– le projet Karnak

2) Métropoles d’Égypte. Histoire, religion et archéologie

L’activité de l’équipe peut être déclinée en quatre types d’opérations dont la plupart incluent des recherches sur le terrain :

Travaux dans le temple d’Amon-Rê à Karnak : Chapelle de Philippe Arrhidée, “Magasins nord” de Thoutmosis III, Chapelle adossée, Sanctuaires nord de l’Akh-menou, VIIIe pylône, Temple de Ptah, Mémorial de Aÿ pour Toutânkhamon et projet d’édition des inscriptions des temples de Karnak (projet Karnak). Ces travaux sont le fruit de la collaboration de l’équipe avec le CFEETK (CNRS USR 3172).

Chantier archéologique d’Ermant, situé au sud de Louqsor, dirigé par Chr. Thiers en partenariat avec l’IFAO, l’USR 3172, et avec le soutien du LabEx Archimede. Histoire et théologies du temple de Montou-Rê (Chr. Thiers) ; Ensembles lapidaires du Nouvel Empire (S. Biston-Moulin).

Travaux archéologiques dans la tombe TT 33 de Padiamenopé (co-direction I. Régen, relevés épigraphiques) en collaboration avec l’Université de Strasbourg, l’IFAO et avec le soutien du LabEx Archimede.

Études sur les métropoles d’Égypte (Héliopolis, Memphis, Letopolis, Oxyrhynchos, Atfih, Province d’Akhmîm, Province de l’Oryx). Projet OrTempSol.

Des travaux transversaux et multidisciplinaires impliquent l’équipe : le projet MAHES (coord. St. Porcier) et le projet HELYCOM (coord. Annie Perraud) du LabEx, relatifs à l’étude des momies animales et humaines.  

Atfih, la nécropole des vaches sacrées (Mission 2008) - Mission Égypto-Française d’Atfih

À environ 80 km au sud du Caire, sur la rive orientale du Nil, Atfih – nom moderne de la ville – occupe l’emplacement de l’ancienne Tepihou, appelée Aphroditopolis à partir de l’époque hellénistique. La divinité principale de la métropole de la 22e et dernière province de Haute-Égypte était une Hathor. L’important rôle de mère nourricière de la déesse dans cette localité favorisa certainement son association à Isis et à Hésat. Ces divinités pouvaient se manifester par l’intermédiaire d’une vache [fig. 1] qui avait droit à un entretien particulier et à un culte à Atfih.

Ermant

La tombe du prêtre Padiaménopé (TT33), Thèbes, TT 33, fin XXVe – début XXVIe dyn.

La tombe du prêtre lecteur et chef Padiaménopé (Pétaménophis) rassemble une collection de corpus funéraires égyptiens et l’intègre dans une architecture exceptionnelle comprenant 22 salles réparties sur 4 niveaux. Ces textes, souvent remaniés par rapport aux versions du Nouvel Empire, sont largement inédits.

Le programme VÉgA (Vocabulaire de l'Égyptien Ancien)

MAHES : Momies animales et humaines égyptiennes : perception de la mort en Égypte ancienne à travers l’étude des animaux sacrés

Les nécropoles de l’ancienne Égypte ont livré des momies animales par millions, témoignant ainsi de la ferveur des Égyptiens à l’égard de ces animaux sacrés et révélant la place majeure que ces derniers occupaient au sein de la religion. Or, paradoxalement, les croyances et les pratiques liées à ce culte sont mal connues.

Ortempsol - Orientation des temples à divinités solaires en Égypte

En Égypte l’espace politique et l’espace religieux se superposent. Ils se matérialisent sur le territoire par le temple, médium entre le terrestre et le divin. De par ce rôle, l’orientation du sanctuaire (premier rite de la liturgie de fondation) revêt une charge symbolique importante.

Projet Karnak

Temple d'Amon-Rê à Karnak

En partenariat avec le Centre Franco-Égyptien d’Étude des temples de Karnak (USR 3172 du CNRS, CFEETK), plusieurs projets sont en cours dans le grand temple d’Amon-Rê à Karnak.