Master

Master 1 Mondes anciens, parcours égyptologie

Le Master première année (M1) Égyptologie offre aux étudiants une formation approfondie sur la connaissance de l’Égypte ancienne et plus particulièrement sur l’étude de l’histoire, des traditions religieuses et de la lexicographie. Il traite essentiellement de l’Égypte nilotique, sur une période s’étendant chronologiquement des débuts de l’Égypte dynastique à l’Égypte romaine.

Il s’adresse aux étudiants qui se destinent à la recherche historique et archéologique et aux métiers liés à la vie culturelle et au patrimoine.

La première année du master Égyptologie vise plus particulièrement à initier les étudiants aux méthodes de la recherche par l’acquisition de techniques documentaires et d’écriture (en iconographie, en épigraphie, en papyrologie, en lexicographie…), par la collecte des documents et la diffusion de  la connaissance scientifique tout en leur permettant de présenter en fin d’année un projet de recherche sous forme d’un véritable mémoire.

Ce parcours d’étude propose aux étudiants de travailler essentiellement dans le cadre de séminaires de recherche sur une documentation archéologique et textuelle. Des ateliers sous forme de conférences scientifiques sont animés par des intervenants extérieurs du monde professionnel. L’enseignement du latin ou du grec ancien et de la langue égyptienne est rendu obligatoire pour pallier au problème important dans la formation des spécialistes de l’antiquité qui ont de plus en plus de difficultés à accéder directement aux sources textuelles.

Un stage (muséologie ou fouilles archéologiques) est obligatoire pour permettre à l’étudiant de s’initier soit aux techniques muséologiques, soit aux techniques de terrain grâce auxquelles le chercheur acquiert la documentation sur laquelle il travaillera ultérieurement.

Savoir-faire et compétences

– Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche en histoire antique (traitement des données, épigraphie, paléographie, iconographie, collecte et diffusion des connaissances, recension et analyse des sources, rédaction de catalogues…),
– Acquérir une solide connaissance de la culture et des savoirs historiques de l’Égypte pharaonique,
– Maîtriser les techniques de l’archéologie et plus spécifiquement de l’archéologie égyptienne,
– Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,
– Avoir des capacités d’analyse, d’interprétation, de synthèse et développer une réflexion critique.
– Avoir une approche critique des textes anciens,
– Maîtriser le latin ou le grec et les différents états de la langue égyptienne ancienne.

Master 2 Mondes Anciens, parcours égyptologie

Le Master deuxième année (M2) Égyptologie offre aux étudiants une formation approfondie sur la connaissance de l’Égypte ancienne et plus particulièrement sur l’étude de l’histoire, des traditions religieuses et de la lexicographie. Il traite essentiellement de l’Égypte nilotique, sur une période s’étendant chronologiquement des débuts de l’Égypte dynastique à l’Égypte romaine.

Il s’adresse aux étudiants qui souhaitent poursuivre des études doctorales et qui se destinent à la recherche historique et archéologique sur l’Égypte ancienne et aux métiers liés à la vie culturelle et au patrimoine.

La deuxième année du master Égyptologie complète le programme d’étude du M1 en poursuivant la formation des étudiants aux problématiques et aux méthodes de la recherche historique en sciences de l’Antiquité et en les sensibilisant aux héritages de l’histoire et de la culture de l’Égypte pharaonique. L’objectif du master est de proposer une formation complète de futurs archéologues et égyptologues.

En fin de seconde année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de recherche scientifique pour valider leur diplôme de master.

Savoir-faire et compétences

– Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche en histoire antique (traitement des données, épigraphie, paléographie, iconographie, collecte et diffusion des connaissances, recension et analyse des sources, rédaction de catalogues…),
– Acquérir une solide connaissance de la culture et des savoirs historiques de l’Égypte pharaonique,
– Maîtriser les techniques de l’archéologie et, plus spécifiquement de l’archéologie égyptienne,
– Connaître les problématiques de la recherche dans le domaine des sciences de l’Antiquité,
– Avoir une approche critique des textes et des résultats,
– Maîtriser le latin ou le grec et les différents états de la langue égyptienne ancienne.
– Développer une excellente maîtrise de l’écriture,
– Maîtriser l’exercice de synthèse,
– Développer son propre jugement,
– S’enrichir en participant à des débats scientifiques.

Plus d’informations sur le site de l’université Paul Valéry, Montpellier 3

Plus d’informations concernant la Licence

Plus d’informations concernant le Doctorat d’égyptologie

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [1.67 MB]